L’équipe chargée de la rénovation d’un édifice barcelonais 1904 a opté pour des luminaires Vibia.

12 mars, 2020

En plein cœur du quartier moderniste de Barcelone, sur la Rambla de Catalunya, un bâtiment de 1904 qui, à l’origine, accueillait une galerie d’art, a été transformé en un élégant espace qui abrite désormais les bureaux d’un cabinet d’économiste.

La rénovation de cet espace est le fruit d’une collaboration entre les architectes Lupe Álvarez (Tac Arquitectes) et Mateu Subirà, l’architecte d’intérieur Carlota Portavella, le studio d’éclairage Anoche et la restauratrice Tere Hernández. Tous ensemble, ils ont revisité la structure existante : un simple espace ouvert peint en blanc, ponctué de quelques détails architecturaux. Leur credo ? Marier l’ancien et le moderne, en soulignant la dimension historique de l’espace et les éléments traditionnels de la structure intérieure.

Pour souligner le caractère du lieu, l’équipe de créateurs a choisi de revêtir l’une des parois du couloir central d’un claustra vertical en bois en noyer. Cette installation accompagne le regard jusqu’à l’extrémité du couloir, sa géométrie linéaire donnant au lieu une texture chaleureuse et créant un rythme expressif et hypnotique. Pour faire écho à ce motif, les plafonds et placards de certains bureaux ont été, eux aussi, revêtus de lattes de bois positionnées à la verticale.

Auparavant, en retirant un ancien papier peint, l’équipe avait mis au jour plusieurs fresques, extrêmement endommagées par les années. Elles ont pu être restaurées grâce au travail minutieux de Tere Hernández. La présence de ces fresques vient rythmer le vaste espace blanc en y apportant des tons ocre et chauds qui confèrent à ce lieu un caractère artisanal et intemporel.

Situé à l’entresol du bâtiment, l’espace manquait de lumière naturelle. Pour y remédier, l’équipe a choisi d’installer plusieurs luminaires Vibia afin d’apporter un éclairage diffus et chaleureux. Dans l’entrée, une lampe de table Mayfair signée Diego Fortunato éclaire un élégant bureau blanc. Cette lampe à source Led qui revisite un grand classique du 19ème siècle dans une esthétique sensible et minimaliste conjugue passé et présent, à l’image de la définition même du projet imaginé par l’équipe.

Vibia The Edit - Barcelona Design Team Selects Vibia Lighting for a Fin-de-Siècle Office Space - Mayfair
Vibia The Edit - Barcelona Design Team Selects Vibia Lighting for a Fin-de-Siècle Office Space - Mayfair
Vibia The Edit - Barcelona Design Team Selects Vibia Lighting for a Fin-de-Siècle Office Space - Mayfair

Plus loin, dans certains bureaux, la lampe de table Pin à source Led conçue par Ichiro Iwasaki vient souligner avec élégance la décoration épurée de ces espaces. Cette réinterprétation contemporaine de la lampe de lecture traditionnelle présente une forme stylisée assortie d’un socle circulaire et d’un tout petit abat-jour hémisphérique. Ce luminaire en métal offre par ailleurs un contraste intéressant avec la texture noble des tables de travail et des plafonds en bois.

Vibia The Edit - Barcelona Design Team Selects Vibia Lighting for a Fin-de-Siècle Office Space - Pin
Vibia The Edit - Barcelona Design Team Selects Vibia Lighting for a Fin-de-Siècle Office Space - Pin

Enfin, dans une salle de réunion de forme circulaire délimitée par une baie vitrée d’origine, l’équipe de créateurs a opté pour une suspension Palma signée Antoni Arola. Ce luminaire inspiré des anciens jardins suspendus se présente sous la forme de globes de verre de forme organique accueillant, pour certains, quelques plantes vertes, étagées le long d’un axe vertical. Retenue par un câble presque invisible, cette installation évoque un jardin flottant lumineux et rappelle les motifs floraux des vitraux situés en arrière-plan.

Vibia The Edit - Barcelona Design Team Selects Vibia Lighting for a Fin-de-Siècle Office Space - Palma