///Entretien avec Ramos & Bassols

Entretien avec Ramos & Bassols

2019-03-04T12:59:07+00:004/03/2019 |

Le studio Ramos & Bassols, basé à Barcelone, a été fondé en 2004 par les designers industriels David Ramos et Jordi Bassols. Reconnue pour sa conception contemporaine et épurée du mobilier, de l’éclairage et de la vaisselle, la petite agence trouve l’équilibre entre forme, fonctionnalité et esthétique dans ses pièces soignées. Le duo a travaillé avec plusieurs marques européennes prestigieuses dont Vibia, pour qui ils ont créé Duo, Domo, Alpha, Plis et bien d’autres. Parmi les nombreuses distinctions qui leur ont été décernées, mentionnons le Red Dot Award 2015, l’iF Design Award 2015 et le prix 2010 de l’International Interior Design Association. Nous avons parlé avec Ramos & Bassols pour découvrir ce qui les inspire, et ce qui les rend dingues.

 

Vibia stories - Ramos & Bassols Q&A

 

Quand et pourquoi avez-vous décidé de vous lancer dans le design?

Jordi:
J’ai toujours été intéressé et fasciné par les objets, l’architecture, le design d’intérieur, en fait c’est venu naturellement.

David:
Depuis tout petit, je suis très curieux des objets, de leurs formes et de la façon dont ils sont construits. Ces petites inventions m’ont toujours fasciné… (comme le mécanisme à ressort d’une pince à linge, le fonctionnement d’un clip plastique, etc…). Des choses quotidiennes auxquelles nous n’attachons parfois pas assez d’importance. J’adore cette dualité forme / fonction. C’est ce qui m’a fait développer mon côté créatif, avec toutes les conséquences qui en ont découlé. Plus tard, j’ai découvert que la figure du designer industriel se cachait derrière toutes ces créations et c’est alors qu’il me sembla évident que c’était ma véritable vocation. L’équilibre que je cherchais entre l’art et la raison.

 

Où trouvez-vous l’inspiration quand vous commencez un design?

Jordi:
En général, l’inspiration vient du travail, elle n’est pas le fruit d’un moment d’inspiration spontanée.

David:
Plutôt que de la trouver, je la cherche. C’est vrai que, parfois, il peut y avoir un catalyseur accidentel à partir duquel un design peut voir le jour, mais le plus souvent je commence à étudier tous les aspects qui, de mon point de vue, peuvent influencer le produit que je vais concevoir. Ce ne sont pas toujours des références directes, parfois il y a des références légèrement tangentielles que je continue d’explorer jusqu’à ce que je trouve quelque chose de solide.

 

Trois adjectifs qui vous décrivent.

Jordi:
Tenace, perspicace, méthodique, tout ceci peut être considéré comme des forces; les faiblesses, je vais les garder pour moi.

David:
Si vous me le permettez, je ferai l’impasse sur les aspects négatifs… De toute évidence, comme ma profession exige de faire preuve de créativité, je vais en mentionner trois autres qui me semblent pertinentes: Persévérant, non-conformiste et sans doute trop idéaliste.

 

Décrivez votre escapade parfaite ou votre voyage parfait.

Jordi:
Un endroit où je peux déconnecter, dans l’idéal loin des foules.

David:
Dans un coin de Formentera avec mes proches…

 

Quel chanteur ou groupe musical recommanderiez-vous à tout le monde d’écouter au moins une fois?

Jordi:
Nick Cave, Nick Cave and the Bad Seeds.

David:
C’est un choix difficile, j’adore la musique et j’aurais peur d’être injuste envers ceux que je ne choisirais pas. J’en mentionnerais deux: Ryuichi Sakamoto, Michael Nyman.

 

Si vous pouviez choisir un super-pouvoir, lequel ce serait?

Jordi:
La capacité de tout ranger spontanément.

David:
Le pouvoir de l’objectivité…

 

Qu’est-ce qui vous rend fou (furieux)?

Jordi:
Le manque de communication.

David:
L’arrogance et le manque d’empathie.

 

Quelque chose que vous aimeriez apprendre?

Jordi:
Des langues. Les parler facilite tout et c’est quelque chose d’absolument fondamental de nos jours; plus on en parle et mieux on les parle, plus il est facile d’établir une bonne communication, que ce soit pour jouer ou pour travailler.

David:
Jouer du piano.

 

Quelle est la leçon la plus importante que vous ayez apprise dans la vie?

Jordi:
Avec de la patience et de la persévérance, tout est possible dans la vie.

David:
Qu’elle est très courte…

 

Une résolution de Nouvel An pour 2019 que vous puissiez partager?

Jordi:
Voyager avec mes enfants, essayer de prendre le temps de lire, améliorer mon anglais, me remettre à l’escalade en salle, les mêmes résolutions que je prends chaque année…

David:
Continuer de me passionner pour mon travail.

 

 

Sur le mème sujet:

Entretien avec Lievore Altherr

Q&A by Vibia, entretien avec Note Design Studio