///Derrière le design : la suspension sur pied North d’Arik Levy

Derrière le design : la suspension sur pied North d’Arik Levy

2019-02-04T12:06:28+00:004/02/2019 |

Caractérisée par son design déconstruit, la dernière application de la collection North d’Arik Levy est une synthèse innovante d’un système sur pied et d’une suspension. Pour son lampadaire, Levy s’est inspiré du désir de relier visuellement le sol et le plafond et de placer la lumière exactement là où on en a besoin sans avoir à câbler le plafond.

 

Vibia - Stories - Story Behind North Pendant_06

 

« La suspension sur pied North est l’un des premiers produits à faire cela, » dit Levy. Non seulement elle crée de la lumière, mais elle répond aussi à l’architecture et aux proportions de l’espace qu’elle habite.

 

Vibia - Stories - Story Behind North Pendant_7

 

Le luminaire est suspendu au plafond par un câble d’acier presque imperceptible, créant une silhouette qui suggère une forme céleste flottant dans l’espace. Composé de trois pièces déconnectées –un abat-jour triangulaire en aluminium muni d’une source lumineuse alimentée par LED, une fine tige en fibre de carbone et un contrepoids au sol connecté au câble électrique– cette lampe sur pied représente un système dynamique de pièces ajustables.

 

Vibia - Stories - Story Behind North Pendant_1

 

Lorsqu’elle n’est pas allumée, la silhouette élégante et sobre de North est d’une beauté sculpturale. Lorsqu’elle est allumée, la forme devient une ombre sans source lumineuse définie. Comme l’explique Levy, « C’est une sorte de fantôme qui apporte avec lui quelque chose de familier: la lumière. »

 

Vibia - Stories - Story Behind North Pendant_2

 

Cette idée d’être simultanément absent et présent est une idée que Levy explore depuis longtemps dans son travail, et les matériaux de la lampe sur pied sont un élément important de sa vision pour cette lampe. La tige en fibre de carbone permet d’éloigner la source lumineuse à une grande distance de la prise de courant. Et la base lestée vient en contrepoint de la légèreté du luminaire.

« C’est un jeu de contradictions », explique Levy. « Elle existe mais elle n’existe pas. Elle est très légère mais sa base est lourde. Elle crée son propre univers et nous devons tous pouvoir concevoir, construire et créer nos propres micro-espaces d’intimité. »